Portraits

2003_autoportrait_peinture-huile-sur-bois

Autoportrait (2003). Huile sur bois

Tout comme je peux considérer que ces mondes sont dans ma tête, je me représente aussi l’Autre comme un enchevêtrement de territoires inventés et invisibles. Comme dans les Villes invisibles d’Italo Calvino (des villes aux noms de femmes). De la même façon, les portraits que je peins sont pour moi comme des paysages. Ramener le monde à l’échelle du visage ou donner un visage aux choses, c’est une façon de prendre conscience du rôle que l’on peut jouer dans son environnement en l’observant face à face.

 

 

 

 

 


2010_Sampsa_peinture-huile

Sampsa (2010). Huile sur bois.

 


 

2009_chat_peinture-huile

Chat (2009). Peinture à l’huile.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *